Repasser sans fer : nos meilleures astuces

Il fut un temps où les femmes ne peuvent s’occuper que des tâches ménagères. Ce n’est plus le cas aujourd’hui ; les jeunes filles ont bien le droit de choisir leur devenir : médecin, enseignante, juge, etc. l’égalité de droits entre les hommes et les femmes leur a permet d’exercer différent métier et leur a fait perdre certains talents.

Nombreuses sont les étudiantes qui ne savent pas cuisiner, lessiver et encore moins repasser. Cependant, à leur séparation avec les parents pour poursuivre leurs études, elles doivent s’adapter à la situation. D’où l’intérêt d’apprendre à repasser sans fer.

Peut-on se passer du fer à repasser ?

En entrant à l’université, les jeunes revendiquent bien de chose à leurs parents : rénovation de garde-robe, nouveau Smartphone, ordinateur portable, trousse de maquillage, brushing, sèche-cheveux, carte de crédit, etc., mais jamais un fer à repasser.

Comment vont-ils défroisser leur vêtement ? Ils choisissent tout simplement de rayer les vêtements susceptibles au froissement de leur garde-robe. Mais un jour ou l’autre, il faut se mettre dans son 31 et porter un habit élégant. Maman n’est plus là pour défroisser leur chemise.

mariage de vêtement

Il n’y a pas de fer à repasser à la maison et même s’ils en empruntent chez un(e) ami(e), ils ne savent même pas s’en servir convenablement. La seule option qu’il leur reste étant d’aller dépasser leur argent de poche à la blanchisserie.

Les bonnes vieilles méthodes de repassage

Une casserole remplie de l’eau bouillie peut être utilisée à la manière d’un fer à repasser. Le fait est que cet ustensile de cuisine est fait de la même matière que la centrale vapeur. Cependant, la température exercée sur le linge à repasser ne peut pas être contrôlée, au risque de le bruler.

Comment nos ancêtres ont-ils défroissé leurs vêtements alors que le fer à repasser n’existait pas encore ? C’est simple, ils préparent leur habit dans la soirée en les pliant correctement et le mettant sous son matelas jusqu’au matin. Cette astuce aussi vieille que la nature elle-même perdure jusqu’à présent, avec une petite amélioration.

Pour éviter que l’habit se salisse, enroulez-le dans une serviette avant de l’étayer pendant un moment sous votre matelas. Si vous n’avez pas assez de temps, utilisez une serviette humide à placer en dessus. Lustrez-la ensuite avec vos mains pour enlever les froisses.

Utilisez ce qu’on a pour remplacer le fer à repasser

vêtements froissés

Une étudiante ne possédant pas un fer à repasser peut posséder un fer à lisser. Ce dernier lui servira pour se faire belle. Mais c’est aussi une bonne alternative pour défroisser les habits. Soufflez l’habit fixé sur un cintre avec l’air froid du sèche-cheveux. Cela va le défroisser aussi rapidement qu’un fer à repasser. Toutefois, un appareil à embout en plastique serait préférable.

Mettez l’habit froissé dans un grand congélateur, sans le plier. Venez le récupérer une heure après. Vous verrez à quel point il est détendu. Rapide, gratuit et sans risque de brulure, la vapeur de la douche demeure la plus opportune des méthodes de repassage. Pour ce faire, il suffit de placer le vêtement à proximité de la douche, la porte fermée. Puis, utilisez l’eau chaude à température élevée, de manière à créer le plus possible de vapeur.

Toutefois, le résultat n’est pas aussi qu’avec un véritable fer à repasser. Au moins, votre habit n’est pas aussi chiffonné qu’avant le repassage.

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *