Les prix pratiqués dans l’immobilier met en difficulté les acquéreurs

En France, le prix de l’immobilier est en augmentation constante et les investisseurs particuliers éprouvent des difficultés à devenir propriétaires de bien de superficie raisonnable. En effet, le budget qu’ils consacrent à l’acquisition d’appartement ou de maison est parfois insuffisant, notamment dans la capitale.

Des prix exceptionnellement élevés à Paris

D’après une étude réalisée par Opinionway pour Homeagency, les Français consacrent approximativement 182 000 € pour un appartement et 257 010 € pour une maison. Si ces budgets moyens semblent être relativement élevés, ils restent insuffisants si l’investissement est réalisé à Paris.

En effet, le prix du mètre carré peut facilement atteindre 12 320 € dans la capitale, notamment dans le VIème arrondissement, d’après les chiffres dévoilés par la chambre des notaires en Île-de-France. Si on prend ce tarif en compte, un investisseur désireux de réaliser une acquisition de résidence principale à Paris, doit se résoudre à vivre dans un bien d’environ 14 m².

Le rez-de-chaussée, une option pour les investisseurs

Les appartements restent les solutions les mieux adaptées aux investisseurs particuliers disposant du budget médian. Pour réaliser des opérations plus avantageuses, ils peuvent cibler les rez-de-chaussée qui sont nettement moins chers qu’un appartement au dernier étage.

Selon une étude effectuée par Empruntis, un rez-de-chaussée est de 19% moins cher qu’un bien situé au dernier étage. Bien que cette différence semble être relativement restreinte, elle permet de réaliser des économies substantielles en fonction de la superficie.

Pour un appartement parisien de 50 m² situé au rez-de-chaussée, le prix serait d’environ 380 500 € tandis que pour un 6ème étage, il passerait à plus de 450 000 €, soit une économie de près de 70 000 €.

Il est à noter toutefois que, les biens situés au niveau inférieur des immeubles sont les moins prisés des investisseurs particuliers. Ils sont soumis à différentes nuisances bien qu’ils proposent parfois une pièce en plus, pour le même prix qu’un 6ème étage.

D’après l’enquête menée par Empruntis, 2% des particuliers désireux d’acquérir une résidence principale sont intéressés par un appartement en rez-de-chaussée, dans le cas où l’immeuble est équipé d’un ascenseur. Ce taux s’élève à 7%, si la copropriété ne présente pas d’ascenseur.

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *