Un nouveau Vélib’ pour la région parisienne

Dès le 1er janvier, les vélos gris du service  vélo-partage de Paris vont être remplacés par de nouveaux équipements, plus modernes et nettement plus pratiques. Le nouveau Vélib’ sera à la disposition des Parisiens et des habitants de 68 communes situées autour de la capitale.

Des vélos plus pratiques

Pour remplacer les anciens vélos gris en place depuis 2007, le service de vélo-partage de Paris a opté pour des moyens de transport plus modernes et plus accessibles, embarquant les dernières technologies.

Dès le début de la nouvelle année, un parc composé de vélos mécaniques verts et de vélos électriques bleus, va être lancé dans la capitale et les villes environnantes.

Les modèles mécaniques ont un poids de 21 kg (contre 22 kg pour l’ancien vélo gris) et ceux électriques, 25 kg. Pour déverrouiller un vélo (mécanique ou électrique), il suffit de connecter son smartphone avec la VBox, située sur son guidon.

Outre le déverrouillage, le boîtier permet à l’abonné d’accéder à diverses informations, telles que le temps de location et la distance parcourue.

Par ailleurs, un câble est à la disposition des utilisateurs pour accrocher momentanément son moyen de transport ou le ranger à tête-bêche, dans le cas où la station est bondée.

Il est important de noter que, les modèles électriques composent 30% du parc. Ils ont une autonomie de 50 km et peuvent rouler à une vitesse de 25 km/h.

De nouveaux vélos pour encourager les circulations douces

Pour la mairie de Paris, le nouveau Velib’ va permettre d’atteindre deux objectifs. D’une part, il va mettre des moyens de transport plus pratiques à la disposition des abonnés et d’autre part, il va promouvoir les circulations douces et participer activement à la réduction des émissions de gaz polluant.

Dans une interview, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a déclaré que le service devrait encourager les 7,5 millions de personnes de la MGP à opter pour un moyen de transport plus respectueux de l’environnement.

De son côté, Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, n’a pas hésité à qualifier le nouveau Vélib’ de “révolution”, qui a permis aux institutions locales de travailler dans l’intérêt du citoyen.

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *