Les banques et les assureurs entrent dans le monde du crowdfunding

Le crowfunding est un système de financement participatif utilisé par les startups pour trouver les fonds nécessaires à la réalisation de leurs projets.

Depuis l’apparition du crowdfunding, les banques et les assureurs n’ont fait qu’observer son essor considérable. Actuellement, les institutionnels commencent à entrer dans ce monde en pleine évolution.

La mise en place d’un fonds d’investissement

Banques assurances crowdfunding

Pour de grands assureurs tels qu’Allianz, il est temps d’entrer dans le monde de la finance participative. Récemment, cet établissement a mis en place un fonds d’investissement dédié essentiellement au crowdfunding. Ce fonds créé par la compagnie devrait investir au côté des particuliers dans des entreprises, dont les projets ont été mis en ligne sur la plateforme Smartangels.

Selon Matthias Seewald, un membre du Comité Exécutif d’Allianz France, cette opération a pour principal objectif d’accompagner ce marché dans sa croissance, tout en le testant.

Pour information, Groupama Banque a également annoncé qu’il allait prêter une centaine de millions d’euros aux TPE (Très Petites Entreprises) à travers le site Unilend. L’échéance de ce prêt devrait être de 4 ans.

Un essor considérable qui n’est pas passé inaperçu aux yeux des institutionnels

crowdfundingSelon des experts, la décision des banques et des assureurs de prendre part au crowdfunding est assurément due à la forte croissance de celui-ci : +95% en France et +165% dans le monde. Grâce à son essor considérable, ce système de financement devient de plus en plus, une excellente alternative au secteur bancaire et incite les banques et les compagnies d’assurance à se positionner.

Tout comme Allianz France, H2O Participations a récemment fait son entrée dans le monde de la finance participative. Cette société d’investissement s’est en effet accaparée des 30% du capital de Finsquare, un site de prêts.

D’autre part, Lendix a annoncé qu’il allait entrer au capital d’investisseurs institutionnels qui prendra le rôle de prêteurs, auprès du grand public.

IdInvest Partners quant à lui, procédera, dans un avenir proche, à la sélection de certains dossiers sur la plateforme Smartangels. Ce partenaire d’Allianz est aussi un actionnaire de ce site qui propose au grand public la possibilité d’investir dans le capital de petites sociétés.

Pour Benoit Bazzochi, le fondateur de Smartangels, l’entrée des institutionnels dans la finance participative est un moyen efficace pour celle-ci de gagner en légitimité et de financer plus de startups.

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *